top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurKarine Laperrière

Le rasoir de sureté, ou se débarrasser du plastique jetable, un item à la fois!

Lors de ma quête pour rendre mon style de vie plus responsable, j’ai réalisé que beaucoup de produits de consommation liés aux soins de beauté sont jetables. Dans un monde ou la paille et le sac en plastique sont les vilains ultimes à éradiquer afin de sauver l’environnement, il est pertinent d’ouvrir la discussion sur ces autres objets. Tampons démaquillants, masques hydratants à usage unique, brosses à dents, rasoirs, etc. J’entame donc une section style de vie avec ce premier article à propos d’un de ces items que j’ai remplacé par sa version durable.


Le problème des rasoirs jetables


L’industrie du rasoir est évaluée à une valeur de 18 milliards de dollars, ce qui n’est pas surprenant considérant qu’autant les femmes que les hommes en consomment. Étant donné que le rasoir lui-même est difficile à réinventer, les compagnies de rasoirs doivent continuellement imaginer de nouvelles tactiques de marketing pour encourager les gens à consommer plus. La tendance est maintenant aux abonnements qui permettent aux utilisateurs de recevoir des rasoirs et des lames fraiches chaque semaine ou mois, selon le modèle.


En 2018, 163 millions de consommateurs américains utilisaient des rasoirs jetables. L’agence de protection de l’environnement américaine (EPA) a estimé vers la fin des années 80 qu’environ 2 milliards de rasoirs se retrouvent dans les dépotoirs chaque année, mais n’a jamais refait d’étude en ce sens depuis. Considérant que la valeur des compagnies de rasoirs ne fait qu’augmenter depuis, il est facile de s’imaginer que ce chiffre a augmenté lui aussi! De plus, ce chiffre n’inclut pas les cartouches de rasoirs, qui sont elles aussi jetables et représentent la plus grande part du marché de rasoirs. En bref, une quantité astronomique de rasoirs et cartouches de rasoir, ainsi que leur emballage, se retrouvent dans les dépotoirs chaque année et participent de façon notable à la pollution par le plastique que nous cherchons tous à combattre.


Les rasoirs ne sont pas recyclables dans les programmes municipaux, étant donné qu’ils sont coupants et qu’il s’agit d’un mélange de plastique et d’autres matières. Si vous mettez votre rasoir en plastique ou même les cartouches dans le recyclage, ils embourbent le système et se retrouvent dans les poubelles des centres de recyclage de toute façon. Afin de se donner meilleure publicité, les compagnies de rasoir essaient de développer des programmes de recyclage, mais ils ne sont pas très accessibles pour l’instant. De toute façon, le recyclage ne devrait jamais être la première solution face aux produits de consommation jetable, étant donné qu’il s’agit d’une énorme dépense énergétique et qu’il est désormais difficile de trouver des acheteurs pour les matières recyclées.


La solution que j’ai adoptée


Ne désespérez pas! Je vous propose une solution : les rasoirs de sureté. Ceux-ci sont les ancêtres du rasoir moderne, et contrairement aux rasoirs jetables, ne comporte qu’une seule lame. Ils sont faits en acier ou en chrome et peuvent durer toute une vie si on l’entretient bien. L’entretient ne demande d’ailleurs pas beaucoup d’énergie. Les rasoirs de sureté sont faits pour être durables et il n’y a que la lame à changer. Le rasage se fait d’aussi près que n’importe quel rasoir à plusieurs lames, mais le coût de remplacement de la lame est moindre tant d’un point de vue économique qu’écologique. Ils sont aussi reconnus pour être plus doux pour les peaux sensibles, causant moins d’irritation et de poils incarnés que leurs contreparties. Finalement, plusieurs d’entre eux viennent avec un support qui permet de les ranger, ou de les exposer sur le comptoir sans aucune gêne, étant donné que ces rasoirs sont souvent beaucoup plus esthétiques.


Je ne vous mentirai pas, il y a une courbe d’apprentissage lorsqu’on se rase avec un rasoir de sureté. D’ailleurs, le nom est légèrement fallacieux, considérant qu’il est facile de se couper lorsqu’on n’est pas habitué. L’important est de conserver une inclinaison d’environ 30º et de laisser le poid du rasoir faire le travail. Suite à des années d’utilisation de rasoirs jetables à la lame émoussée, j’avais tendance à trop peser et mon rasoir devenait soudainement un épluche patate. Heureusement, l’apprentissage se fait assez rapidement et je suis fière de dire que je ne me coupe plus!


La lame d’un rasoir de sureté dure aussi longtemps qu’une cartouche d’un rasoir à plusieurs, lames, soit entre 5 et 10 rasages, mais il est possible de prolonger sa vie en utilisant des crèmes et mousses de rasage. De plus, essuyer la lame après chaque usage et conserver le rasoir dans un endroit sec permet d’éviter l’oxydation. Personnellement, j’utilise les lames de marques Feather, comme c’était la marque qui venait avec mon rasoir et que j’étais satisfaites. Pour les magnats du rasage, il est aussi possible de se procurer des lames de différentes qualités et provenance afin de trouver la plus adapté à votre type de poil. Finalement, il est recommandé de nettoyer son rasoir avec de l’alcool à friction une à deux fois par année, car il peut accumuler des résidus de crème à raser.


Lorsque j’ai choisi mon rasoir, j’ai beaucoup lu les différentes évaluations, pour me faire une idée des différences et de ce que je recherchais personnellement. Les critères à prendre en compte sont : le poids du rasoir, la longueur du manche et bien sur le prix. Comme c’était mon premier (et possiblement dernier), je ne voulais pas mettre trop d’argent dessus, mais je voulais m’assurer d’une certaine qualité quand même. J’ai choisi un rasoir à 30$, mais il est possible d’en trouver jusqu’à 250$! Il y a aussi des modèles dont on peut ajuster l’angle de la lame, mais ceux-ci sont souvent plus coûteux. Finalement, ce qui a vraiment arrêté mon choix fut le look du rasoir, donc à vous de voir quel critère est le plus important pour vous!


Bien que je ne crois pas avoir réglé le problème de la polution par le plastique en changeant mon rasoir, il s’agit pour moi d’un premier pas vers un mode de vie plus responsable. Chaque fois que je l’utilise, c’est un rappel pour moi que beaucoup des objets dont je me sers quotidiennement participent à la dégradation de notre environnement, mais aussi qu’il existe des solutions durables pour les produits jetables qui m’entourent!


Pensez-vous changer votre mode de rasage suite à la lecture de cet article? Laissez-moi savoir via ma page Facebook ou Instagram! Je vous laisse avec quelques propositions de produits qui pourraient vous intéresser (cliquez sur l'image pour voir la page Amazon)!


Le mien : couleur gun métal, manche long, double tranchant et ouverture papillon (26.99$ sur Amazon)



Rasoir rose gold, manche court, double tranchant, vient avec un étui de voyage (16.94$ sur Amazon)



Rasoir chromé, manche court, double tranchant et ouverture papillon, vient avec son support (38.66$ sur Amazon)

Rasoir fini brossé, double tranchant, angle de lame ajustable (82.95$ sur Amazon)



124 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page